Mais les immatriculations sont restées loin de celles de 2019 (2,1 millions), selon des chiffres publiés mercredi par l'association européenne des constructeurs automobiles ACEA.

La hausse des immatriculations de véhicules utilitaires s'observe dans tous les pays en 2021, à l'exception de l'Espagne et de la Grèce. En Belgique, la croissance (+0,4%) s'apparente davantage à une stagnation, tout comme en Allemagne (+0,6%). Les plus fortes hausses ont eu lieu en Italie (+15.5%) et en France (+7.8%).

Mais les immatriculations sont restées loin de celles de 2019 (2,1 millions), selon des chiffres publiés mercredi par l'association européenne des constructeurs automobiles ACEA.La hausse des immatriculations de véhicules utilitaires s'observe dans tous les pays en 2021, à l'exception de l'Espagne et de la Grèce. En Belgique, la croissance (+0,4%) s'apparente davantage à une stagnation, tout comme en Allemagne (+0,6%). Les plus fortes hausses ont eu lieu en Italie (+15.5%) et en France (+7.8%).