"J'ai étudié le droit sans la moindre ambition d'aller vers le barreau ou la magistrature ", se souvient Chantal De Vrieze. La formation, c'est, dit-elle, " une base " sur laquelle on construit sa carrière. Et donc, à la sortie de la faculté de droit de l'université de Gand en 1984, elle ne s'est pas dirigée vers le palais de Justice mais vers un labo-photo. Elle a rejoint le service de marketing d'Agfa-Gevaert, où elle s'est en particulier occupé des grosses imprimantes et photocopieuses mises à disposition des banques, de la Commission européenne, etc. " On était déjà dans un système de pay for use plutôt que d'achat classique de matériel, explique-t-elle. Et c'est toujours cela que nous faisons chez Econocom. Il n'y a pas de hasard dans la vie. "
...