Si le Sonaca 200, le petit avion à aile basse développé par Sonaca Aircraft est le symbole du renouveau de l'aéronautique belge (cela fait plus de 50 ans qu'un avion n'avait pas été assemblé sur notre sol), ce biplace illustre aussi le redéploiement de l'aérodrome de Namur à Temploux. En effet, c'est dans le cadre d'un contrat entre Sonaca Aircraft et l'aérodrome qu'à la fin 2017, les propriétaires du site aéronautique décident de construire un hall de 2.300 m2 pour accueillir les lignes de production du Sonaca 200 et de transformer une piste en herbe en une piste en dur. C'était la première décision stratégique des propriétaires de l'aérodrome qui, le 17 juillet 2017, venaient de racheter le site de 27 ha à la famille Bertrand. Une famille à la manoeuvre depuis plus de 30 ans et qui souhaitait vendre depuis quelques années, mais pas à n'importe qui et à condition que l'activité aéroportuaire soit maintenue. Elle avait ainsi déjà balayé des propositions - plus intéressantes - d'acteurs du commerce de détail ou de l'immobilier. Pour le rachat et les premiers investissements destinés à refaire revivre le site (qui n'était plus entretenu de façon optimale), les acquéreurs ont mis huit millions d'euros sur la table.
...