Le gestionnaire de l'espace aérien, skeyes, l'opérateur Proximus et le fabricant de drones DroneMatrix collaborent à la mise sur pied d'une plateforme intégrée, "permettant aux drones d'effectuer des missions sur demande pour des applications industrielles", annoncent-ils jeudi dans un communiqué. La plateforme 6th NeTWorK pourrait être opérationnelle avant fin 2021.

Les usages de drones pour les entreprises peuvent être multiples. On peut envoyer un de ces appareils pour surveiller des bâtiments, ou inspecter une infrastructure déterminée comme des câbles à haute tension ou des câbles ferroviaires.

A Saint-Tond par exemple, un essai a été effectué en 2018 autour de plantations fruitières. Le drone devait permettre d'évaluer à distance les dégâts occasionnés sur les cultures de cette région fruiticole.

Les trois partenaires de 6th NeTWorK vont effectuer une première phase de tests commerciaux et techniques. En cas de succès, ils proposeront leurs services avant la fin de l'année prochaine.

Le gestionnaire de l'espace aérien, skeyes, l'opérateur Proximus et le fabricant de drones DroneMatrix collaborent à la mise sur pied d'une plateforme intégrée, "permettant aux drones d'effectuer des missions sur demande pour des applications industrielles", annoncent-ils jeudi dans un communiqué. La plateforme 6th NeTWorK pourrait être opérationnelle avant fin 2021.Les usages de drones pour les entreprises peuvent être multiples. On peut envoyer un de ces appareils pour surveiller des bâtiments, ou inspecter une infrastructure déterminée comme des câbles à haute tension ou des câbles ferroviaires. A Saint-Tond par exemple, un essai a été effectué en 2018 autour de plantations fruitières. Le drone devait permettre d'évaluer à distance les dégâts occasionnés sur les cultures de cette région fruiticole. Les trois partenaires de 6th NeTWorK vont effectuer une première phase de tests commerciaux et techniques. En cas de succès, ils proposeront leurs services avant la fin de l'année prochaine.