Le tribunal de l'entreprise du Brabant wallon a autorisé la semaine dernière Promethera, la biotech spécialisée dans la thérapie cellulaire pour les maladies du foie, à sortir ...

Le tribunal de l'entreprise du Brabant wallon a autorisé la semaine dernière Promethera, la biotech spécialisée dans la thérapie cellulaire pour les maladies du foie, à sortir de la procédure en réorganisation judiciaire (PRJ) entamée en décembre dernier. Il a avalisé le plan de relance comme d'ailleurs l'ensemble des créanciers, sauf l'ONSS. Une levée de fonds auprès d'investisseurs privés et publics, dont la Région wallonne, est en cours de finalisation et doit permettre à la biotech, mal en point entre autres suite à l'annulation d'une IPO au Japon, de repartir du bon pied. Une nouvelle société, Promethera Therapeutics, a été créée avec reprise de tous les actifs de l'ancienne. Elle devra consacrer une part de ses investissements et plus-values au remboursement des créanciers.