"La pandémie nous a mis dans une situation à laquelle je pense qu'aucun d'entre nous n'était vraiment préparé (...), nous sommes passés d'une activité essentiellement hors ligne à une activité en ligne en deux semaines", a déclaré à l'AFP Ulrika Biesèrt, une responsable du groupe. "Nos collaborateurs sont les héros qui ont réorienté notre entreprise pour essayer de servir le client de la meilleure des façons", a-t-elle poursuivi.

La prime sera distribuée sur l'ensemble des marchés Ingka et pour tous ses salariés "employés au 31 août 2021 et toujours en poste à la date de paiement en janvier 2022", a indiqué le groupe. La répartition globale dépendra du niveau des salaires sur chacun des marchés. Cette prime viendra notamment s'ajouter à une prime annuelle basée sur les performances de l'entreprise.

Ingka, qui représente environ 90% du chiffre d'affaires du géant suédois du meuble, a plutôt bien résisté aux effets de la crise du Covid-19, malgré une baisse de ses bénéfices pour son exercice annuel décalé entre septembre 2019 - août 2020. L'impact négatif des fermetures de magasins et des restrictions a été en bonne partie compensé par des dépenses supplémentaires des consommateurs pour aménager leurs foyers, quand le coronavirus a entraîné plus de temps passé à la maison, selon Ingka.

"La pandémie nous a mis dans une situation à laquelle je pense qu'aucun d'entre nous n'était vraiment préparé (...), nous sommes passés d'une activité essentiellement hors ligne à une activité en ligne en deux semaines", a déclaré à l'AFP Ulrika Biesèrt, une responsable du groupe. "Nos collaborateurs sont les héros qui ont réorienté notre entreprise pour essayer de servir le client de la meilleure des façons", a-t-elle poursuivi. La prime sera distribuée sur l'ensemble des marchés Ingka et pour tous ses salariés "employés au 31 août 2021 et toujours en poste à la date de paiement en janvier 2022", a indiqué le groupe. La répartition globale dépendra du niveau des salaires sur chacun des marchés. Cette prime viendra notamment s'ajouter à une prime annuelle basée sur les performances de l'entreprise. Ingka, qui représente environ 90% du chiffre d'affaires du géant suédois du meuble, a plutôt bien résisté aux effets de la crise du Covid-19, malgré une baisse de ses bénéfices pour son exercice annuel décalé entre septembre 2019 - août 2020. L'impact négatif des fermetures de magasins et des restrictions a été en bonne partie compensé par des dépenses supplémentaires des consommateurs pour aménager leurs foyers, quand le coronavirus a entraîné plus de temps passé à la maison, selon Ingka.