L'entreprise Associated British Foods (AB Foods) cherche des alternatives pour s'assurer que les magasins continueront à être approvisionnés. Près de la moitié des vêtements de la chaîne viennent de Chine, où de nombreux sites de production sont paralysés par le virus.

AB Foods est en contact avec des fournisseurs au Bangladesh, au Cambodge, au Vietnam, en Turquie et en Europe de l'Est pour voir s'ils peuvent augmenter leur production actuelle. Selon le directeur financier d'AB Foods, John Bason, le stock actuel est suffisant pour alimenter les magasins jusqu'à l'été.

L'entreprise Associated British Foods (AB Foods) cherche des alternatives pour s'assurer que les magasins continueront à être approvisionnés. Près de la moitié des vêtements de la chaîne viennent de Chine, où de nombreux sites de production sont paralysés par le virus.AB Foods est en contact avec des fournisseurs au Bangladesh, au Cambodge, au Vietnam, en Turquie et en Europe de l'Est pour voir s'ils peuvent augmenter leur production actuelle. Selon le directeur financier d'AB Foods, John Bason, le stock actuel est suffisant pour alimenter les magasins jusqu'à l'été.