Les faillites enregistrées en juillet ont entraîné 1.061 pertes d'emploi: 568 emplois à temps plein, 311 à temps partiel et 182 employeurs salariés.

Les secteurs les plus touchés sont le transport (172), l'horeca (110), le commerce (109) et la construction (73).

Au niveau régional, on constate 257 faillites en Flandre, 134 en Wallonie et 93 à Bruxelles.

Les chiffres communiqués ne peuvent toutefois être considérés comme une mesure fiable de la situation économique réelle, souligne Graydon, du fait du retard entre la cessation de l'activité économique et la déclaration de faillite par le tribunal de commerce, de la limitation des activités des tribunaux et greffiers d'entreprise en raison de la crise du coronavirus et des vacances judiciaires.

Les faillites enregistrées en juillet ont entraîné 1.061 pertes d'emploi: 568 emplois à temps plein, 311 à temps partiel et 182 employeurs salariés. Les secteurs les plus touchés sont le transport (172), l'horeca (110), le commerce (109) et la construction (73). Au niveau régional, on constate 257 faillites en Flandre, 134 en Wallonie et 93 à Bruxelles. Les chiffres communiqués ne peuvent toutefois être considérés comme une mesure fiable de la situation économique réelle, souligne Graydon, du fait du retard entre la cessation de l'activité économique et la déclaration de faillite par le tribunal de commerce, de la limitation des activités des tribunaux et greffiers d'entreprise en raison de la crise du coronavirus et des vacances judiciaires.