"Le gouvernement du Peuple de la municipalité de Shenzhen" a choisi la société wallonne "comme fournisseur pour l'installation d'une solution de protonthérapie Proteus PLUS à Shenzhen, en Chine. Les négociations pour le contrat final débuteront dans les prochaines semaines. La reconnaissance des revenus ne débutera que lorsqu'IBA aura reçu un acompte", précise IBA, qui a été sélectionnée au terme d'une procédure d'appel d'offres public.

La valeur de l'équipement et des services fournis par IBA au centre de protonthérapie de Shenzhen, et qui doit encore faire l'objet de négociations, s'élève à environ 90 millions d'euros.

Par ailleurs, IBA a également annoncé vendredi avoir reçu les acomptes pour deux accélérateurs d'électrons Rhodotron, de la part de la société américaine NorthStar Medical Radioisotopes alors que six autres machines seront livrées à cette société dans les prochaines années. Le prix habituel d'une solution Rhodotron TT300 HE, qui permet de produire un radioisotope pour réaliser des diagnostics par imagerie, est d'environ six millions d'euros, selon IBA.

Ces annonces ont fait bondir l'action d'IBA à la Bourse de Bruxelles. Vers 12h45, le titre gagnait près de 13% à 14,89 euros. L'action IBA n'avait cessé de dégringoler depuis le seconde semestre 2017 alors que la société wallonne a échoué, à plusieurs reprises, à atteindre ses objectifs.