L'écart entre les salaires horaires réels est passé de 0,2 % à 5,5 %, au profit du public. "Cette évolution est due à plusieurs facteurs, explique Henri Sneessens, chercheur associé à l'Ires et coauteur de l'étude. L'affaiblissement des gains de productivité (qui nourri...