Pourquoi Carrefour mise sur la "blockchain"

28/01/19 à 10:12 - Mise à jour à 15:28
Du Trends-Tendances du 24/01/19

En partenariat avec Vinçotte, le distributeur a développé une blockchain alimentaire destinée à garantir la traçabilité de la viande de porc artisanale belge. Les clients peuvent dorénavant avoir accès à toute une série d'informations en scannant les articles. Souci de transparence ou coup marketing ?

Opération transparence chez Carrefour ! Depuis ce début d'année, l'enseigne de grande distribution appose un code QR sur ses produits labellisés " Porc d'antan ". En le scannant à l'aide de leur smartphone, les clients découvrent toute une série d'informations liées, notamment, à la traçabilité de la viande. Où l'animal est-il né ? Par où est-il passé ? Quel a été son régime alimentaire et dans quelles conditions a-t-il vécu ? Les consommateurs sont également informés du lieu et de la date d'abattage. " Ils peuvent ainsi savoir avec qui nous travaillons, explique Pascal Léglise, directeur qualité et responsabilité sociale de Carrefour Belgique. Il s'agit d'informations dont nous disposons en interne depuis longtemps, mais que nous décidons à présent de rendre accessibles afin de renforcer la confiance des consommateurs dans les produits qu'ils achètent. " Ces derniers ont également la possibilité d'envoyer, via le code QR, des commentaires sur tel ou tel produit en particulier.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné