Récemment, les chiffres de Statbel et de l'Onem ont montré que notre pays comptait environ 294.000 chômeurs contre 214.000 postes vacants dans les entreprises au deuxième trimestre 2022. Il y a beaucoup de talents, mais pas assez de recruteurs et de décideurs ouverts d'esprit, en déduit Accent pointant l'inefficacité du système en place.

"Encore trop de managers s'en tiennent à une liste stricte de critères de sélection. Les candidats doivent alors faire face à des préjugés - souvent inconscients -, ce qui limite trop souvent leurs chances dans leur recherche d'emploi. Ces préjugés ne sont pas seulement liés à la langue ou à l'origine religieuse ou culturelle d'une personne, mais aussi à des facteurs tels que la situation familiale, l'âge ou le niveau d'étude des candidats", détaille la société de placement.

C'est pourquoi Accent a décidé de lancer le principe de l'open-minded hiring pour "ses clients ouverts d'esprit (...), afin de donner une chance aux talents lors des procédures de sélection et qu'ils puissent ainsi remplir leurs postes vacants plus rapidement et de manière plus diversifiée".

L'open-minded hiring peut être abordé de deux manières.

  • Soit via les CV anonymes, seules les informations sur les compétences et l'expérience sont alors soumises aux entreprises, les informations personnelles sont anonymisées.
  • Ou par le biais des moments de sélection en agenda ouvert : dans ce cas, les entreprises et les candidats se rencontrent sans que l'entreprise ne voie le CV du candidat, en faisant entièrement confiance au choix et à la sélection du jobcoach Accent.

"Grâce à l'open-minded hiring, tous les candidats reçoivent les mêmes chances de faire leurs preuves. Et tout le monde y gagne", résume Anouk Lagae, CEO d'Accent.

Ce projet pilote sera d'abord lancé de septembre à décembre auprès de 10 entreprises participantes (Lameire, EQUANS, AD Delhaize Wezemaal, Schoenen Torfs, Sterckx-De Smet, Vaco's Kitchen, Mister Spaghetti, Jema, Cras Woodgroup et Henrion Jardins). La nouvelle méthode de recrutement sera ensuite ouverte à tous les clients d'Accent à partir de janvier 2023.

Récemment, les chiffres de Statbel et de l'Onem ont montré que notre pays comptait environ 294.000 chômeurs contre 214.000 postes vacants dans les entreprises au deuxième trimestre 2022. Il y a beaucoup de talents, mais pas assez de recruteurs et de décideurs ouverts d'esprit, en déduit Accent pointant l'inefficacité du système en place. "Encore trop de managers s'en tiennent à une liste stricte de critères de sélection. Les candidats doivent alors faire face à des préjugés - souvent inconscients -, ce qui limite trop souvent leurs chances dans leur recherche d'emploi. Ces préjugés ne sont pas seulement liés à la langue ou à l'origine religieuse ou culturelle d'une personne, mais aussi à des facteurs tels que la situation familiale, l'âge ou le niveau d'étude des candidats", détaille la société de placement. C'est pourquoi Accent a décidé de lancer le principe de l'open-minded hiring pour "ses clients ouverts d'esprit (...), afin de donner une chance aux talents lors des procédures de sélection et qu'ils puissent ainsi remplir leurs postes vacants plus rapidement et de manière plus diversifiée". L'open-minded hiring peut être abordé de deux manières. "Grâce à l'open-minded hiring, tous les candidats reçoivent les mêmes chances de faire leurs preuves. Et tout le monde y gagne", résume Anouk Lagae, CEO d'Accent. Ce projet pilote sera d'abord lancé de septembre à décembre auprès de 10 entreprises participantes (Lameire, EQUANS, AD Delhaize Wezemaal, Schoenen Torfs, Sterckx-De Smet, Vaco's Kitchen, Mister Spaghetti, Jema, Cras Woodgroup et Henrion Jardins). La nouvelle méthode de recrutement sera ensuite ouverte à tous les clients d'Accent à partir de janvier 2023.