Ne cherchez plus les fonctions de directrice de La Première ou de directeur de VivaCité dans le nouvel organigramme de la RTBF : celles-ci auront purement et simplement disparu ce samedi 1er septembre. A cette date, l'entreprise audiovisuelle de service public affichera en effet une structure " révolutionnaire ", beaucoup plus transversale et garnie de fonctions inédites. Certes, les téléspectateurs et auditeurs de la RTBF ne remarqueront rien de spécial à la vision et à l'écoute de leurs programmes - La Première, VivaCité et les autres marques télé et radio existeront toujours - mais la gestion des contenus et des plateformes de diffusion, linéaires ou pas, seront désormais confiées à de nouveaux responsables et à leur garde rapprochée.
...