On le sait, le port d'Anvers entend faire de l'ancien site d'Opel, abandonné par General Motors en 2010, une plaque tournante de l'industrie verte sous ...

On le sait, le port d'Anvers entend faire de l'ancien site d'Opel, abandonné par General Motors en 2010, une plaque tournante de l'industrie verte sous le nom de NextGen District. Triple Helix (usine de recyclage des matelas et des sièges de voitures) et Ekopak, spécialisée dans l'épuration industrielle, y avaient déjà annoncé la construction d'une usine. La semaine dernière, le port a attiré une grosse pointure américaine: Plug Power, active dans les piles à combustible, les électrolyseurs et les solutions à base d'hydrogène, va y installer sa première usine hors des Etats-Unis. Elle investira 315 millions de dollars pour y produire de l'hydrogène vert à partir d'énergie éolienne. L'usine d'une capacité de 100 MW devrait entre en fonction en 2025.