"A cause d'une reprise plus lente que prévu de la production et des livraisons à Cleveland, l'impact sur l'Ebita (résultat opérationnel ajusté, NDLR) de l'ensemble de l'année sera de 225 millions d'euros au lieu des 180 millions d'euros prévus précédemment", a indiqué le groupe dans un communiqué.

"A cause d'une reprise plus lente que prévu de la production et des livraisons à Cleveland, l'impact sur l'Ebita (résultat opérationnel ajusté, NDLR) de l'ensemble de l'année sera de 225 millions d'euros au lieu des 180 millions d'euros prévus précédemment", a indiqué le groupe dans un communiqué.