Ce vaccin serait ainsi un des plus gros "blockbusters" de l'histoire de la pharmacie. Pfizer, qui dévoilait mardi ses résultats trimestriels, s'attend à dégager sur ce produit une marge avant impôt d'environ 25% à 30%.

Ce vaccin serait ainsi un des plus gros "blockbusters" de l'histoire de la pharmacie. Pfizer, qui dévoilait mardi ses résultats trimestriels, s'attend à dégager sur ce produit une marge avant impôt d'environ 25% à 30%.