Le culte que vouent les investisseurs de la première heure à Onno van de Stolpe ne date pas d'hier. Mais depuis la publication d'étonnants résultats finaux d'essais cliniques pour le filgotinib - un candidat médicament pour le traitement des rhumatismes - il y a quelques mois, le Néerlandais de 59 ans est salué de toutes parts. Ces résultats ouvrent en effet la voie à la mise sur le marché du premier médicament de Galapagos, qui lui permettra d'engager la lutte avec le Humira, le médicament le plus vendu au monde. De plus, la probabilité que le filgotinib puisse également être utilisé dans d'autres maladies s'accroît à vue d'oeil, alors que Galapagos dispose d'un pipeline aussi étendu que prometteur.
...