"Les tarifs et la réglementation en vigueur en Région de Bruxelles-Capitale ne nous laissent pas d'autre choix", avance Étienne Rigo, CEO et l'un des actionnaires familiaux de l'entreprise. L'entreprise ne s'arrête à Bruxelles que pour "y limiter l'exposition aux risques". Et de pointer du doigt une réglementation plus stricte qu'ailleurs autour des clients en défaut de paiement, qui a le pouvoir de "mettre en danger la survie de l'entreprise".

Les clients bruxellois plus protégés qu'ailleurs

Si dans les autres Régions un fournisseur peut résilier un contrat après un certain temps en cas de défaut de paiement d'un client, à Bruxelles, où les contrats doivent avoir une durée minimale de trois ans, le fournisseur se doit en revanche de continuer à l'approvisionner. Le fournisseur peut se tourner vers la justice de paix, mais la procédure prend du temps "et les dettes s'accumulent", précise Vincent Declerck, directeur marketing d'Octa+ auprès de L'Écho.

Octa + a informé le gestionnaire du réseau bruxellois Sibelga qu'il renonce à sa licence et qu'il ne fournira plus d'électricité et de gaz aux clients bruxellois à compter du début de l'année prochaine. Les clients recevront encore un décompte final. Celui à qui de l'argent est dû le recevra immédiatement.

Les clients ne se verront pas coupé du jour au lendemain de leur accès aux énergies : un basculement vers un fournisseur de remplacement est à l'étude pour les 17.000 clients.

"Les tarifs et la réglementation en vigueur en Région de Bruxelles-Capitale ne nous laissent pas d'autre choix", avance Étienne Rigo, CEO et l'un des actionnaires familiaux de l'entreprise. L'entreprise ne s'arrête à Bruxelles que pour "y limiter l'exposition aux risques". Et de pointer du doigt une réglementation plus stricte qu'ailleurs autour des clients en défaut de paiement, qui a le pouvoir de "mettre en danger la survie de l'entreprise".Les clients bruxellois plus protégés qu'ailleursSi dans les autres Régions un fournisseur peut résilier un contrat après un certain temps en cas de défaut de paiement d'un client, à Bruxelles, où les contrats doivent avoir une durée minimale de trois ans, le fournisseur se doit en revanche de continuer à l'approvisionner. Le fournisseur peut se tourner vers la justice de paix, mais la procédure prend du temps "et les dettes s'accumulent", précise Vincent Declerck, directeur marketing d'Octa+ auprès de L'Écho.Octa + a informé le gestionnaire du réseau bruxellois Sibelga qu'il renonce à sa licence et qu'il ne fournira plus d'électricité et de gaz aux clients bruxellois à compter du début de l'année prochaine. Les clients recevront encore un décompte final. Celui à qui de l'argent est dû le recevra immédiatement.Les clients ne se verront pas coupé du jour au lendemain de leur accès aux énergies : un basculement vers un fournisseur de remplacement est à l'étude pour les 17.000 clients.