L'année dernière, la Loterie Nationale a enregistré un total de plus de 268 millions de transactions avec une mise moyenne de 5,3 euros. Près de 94 millions de gagnants se sont partagés quelque 834,3 millions d'euros (8,9 euros de gains en moyenne) et 41 joueurs sont devenus millionnaires (44 en 2018).

Environ 6,4 millions de personnes ont tenté leur chance au moins une fois au cours de l'année dernière.

Selon la Loterie nationale, ces bons résultats démontrent l'efficacité de la stratégie déployée depuis plusieurs années. "Nous continuons à nous baser sur les jeux traditionnels de la Loterie, avec beaucoup de joueurs et de petites mises", ajoute son CEO Jannie Haek. Le Loto a d'ailleurs enregistré son meilleur résultat de vente depuis 2013, avec 439,7 millions d'euros. Le jeu EuroMillions a lui battu un nouveau record avec 562,3 millions.

Les librairies restent par ailleurs les partenaires privilégiés de la Loterie Nationale: elles génèrent 67% du chiffre d'affaires de la vente au détail des produits (53% du chiffre d'affaires total) alors qu'elles représentent 33% des points de distribution.

Les ventes digitales poursuivent également leur progression et ont généré 20% du chiffre d'affaires. Plus de 55% du chiffre d'affaires digital provient du mobile.

La Loterie Nationale ajoute qu'elle a réinvesti 320 millions d'euros dans la société belge l'année dernière: 135 millions de rente de monopole et 185 millions de subsides pour des organisations caritatives, sportives, culturelles et scientifiques. Son conseil d'administration propose d'augmenter de 5 millions d'euros le montant des subsides pour les prochaines années.

L'année dernière, la Loterie Nationale a enregistré un total de plus de 268 millions de transactions avec une mise moyenne de 5,3 euros. Près de 94 millions de gagnants se sont partagés quelque 834,3 millions d'euros (8,9 euros de gains en moyenne) et 41 joueurs sont devenus millionnaires (44 en 2018). Environ 6,4 millions de personnes ont tenté leur chance au moins une fois au cours de l'année dernière. Selon la Loterie nationale, ces bons résultats démontrent l'efficacité de la stratégie déployée depuis plusieurs années. "Nous continuons à nous baser sur les jeux traditionnels de la Loterie, avec beaucoup de joueurs et de petites mises", ajoute son CEO Jannie Haek. Le Loto a d'ailleurs enregistré son meilleur résultat de vente depuis 2013, avec 439,7 millions d'euros. Le jeu EuroMillions a lui battu un nouveau record avec 562,3 millions. Les librairies restent par ailleurs les partenaires privilégiés de la Loterie Nationale: elles génèrent 67% du chiffre d'affaires de la vente au détail des produits (53% du chiffre d'affaires total) alors qu'elles représentent 33% des points de distribution. Les ventes digitales poursuivent également leur progression et ont généré 20% du chiffre d'affaires. Plus de 55% du chiffre d'affaires digital provient du mobile. La Loterie Nationale ajoute qu'elle a réinvesti 320 millions d'euros dans la société belge l'année dernière: 135 millions de rente de monopole et 185 millions de subsides pour des organisations caritatives, sportives, culturelles et scientifiques. Son conseil d'administration propose d'augmenter de 5 millions d'euros le montant des subsides pour les prochaines années.