Accompagnée par une campagne de pub très audacieuse qui martelait que l'enseigne n'était pas la chaîne de distribution la moins chère de Belgique, Delhaize a lancé la semaine dernière la mutation de sa Carte Plus en Carte SuperPlus.
...

Accompagnée par une campagne de pub très audacieuse qui martelait que l'enseigne n'était pas la chaîne de distribution la moins chère de Belgique, Delhaize a lancé la semaine dernière la mutation de sa Carte Plus en Carte SuperPlus. Les changements dans le programme de fidélisation sont radicaux. Plutôt que de se battre sur les prix face à Colruyt ou aux discounters, Delhaize entend encourager ses clients à adopter une alimentation plus saine via... des réductions permanentes. Plus le client accepte de partager ses données, plus il va être choyé par l'enseigne. Tout détenteur de la carte SuperPlus se voit ainsi octroyer entre 5 et 15% de réduction sur les produits dont le Nutri-Score est A ou B. Soyons de bon compte, on parle ici de 5.000 produits, ce n'est donc pas rien. C'est, grosso modo, 60% de la viande et quasiment tous les poissons, fruits et légumes. Plus le client achète, plus la réduction en % sera importante. Selon Delhaize, les baisses pourraient impliquer jusqu'à 360 euros d'économies par an. Parallèlement, la carte SuperPlus donnera accès à un supplément de réduction (promo-boost) sur des produits déjà en réclame. En outre, le système de récompenses jusqu'ici très statique (un bon de 5 euros par 500 points accumulés) va évoluer vers plus de flexibilité. Les points vont pouvoir s'échanger directement contre des produits spécifiques ou être utilisés chez des partenaires, comme, ô surprise, bol.com ou des fournisseurs. Quelque 2,2 millions de Cartes Plus vont donc devoir être échangées dans les prochains jours. De préférence de façon digitale. Delhaize entend, en effet, faire de son appli, le centre de son programme.