Le climat des affaires s'est clairement raffermi dans les services aux entreprises - en particulier pour les activités informatiques -, ainsi que dans l'industrie manufacturière et la construction. La conjoncture exprimée sous la courbe synthétique globale est remontée en territoire positif, à 4,4, contre -1,0 en mars.

Le climat des affaires s'est clairement raffermi dans les services aux entreprises - en particulier pour les activités informatiques -, ainsi que dans l'industrie manufacturière et la construction. La conjoncture exprimée sous la courbe synthétique globale est remontée en territoire positif, à 4,4, contre -1,0 en mars.