"Les derniers détails ont été avalisés la semaine dernière", confirme une source proche du dossier. "Nous avons cédé les 34 % que nous possédions dans Nice-Matin et notre priorité pour monter à 51, puis 100 %. Nous avons également cédé nos 11 % de capital dans La Provence. C'est Xavier Niel, un homme d'affaires français déjà actionnaire du journal Le Monde, qui en est l'acheteur. Nous avons réussi à revendre nos parts au même prix que nous les avions achetées, y compris l'argent que nous avions déjà placé dans le plan de restructuration". La somme de 20,7 millions pour Nice-Matin est évoquée, sans que celle avancée pour La Provence soit connue.

Cette cession a été validée par le conseil d'administration d'Enodia (ex-Publifin).