La plus haute instance judiciaire helvétique, le Tribunal fédéral, a indiqué à Denner que "l'interdiction de vente des dosettes compatibles avec Nespresso était à nouveau immédiatement valable", a précisé le discounter dans un communiqué.

La filiale du géant suisse de la grande distribution Migros "retire donc (...) ses capsules de café de son assortiment". Le discounter, qui livre une bataille acharnée contre le géant de l'alimentaire Nestlé pour la vente de capsules de café compatibles, a cependant précisé qu'il "fera tout son possible avec ses avocats, afin de pouvoir fournir à nouveau rapidement à sa clientèle" ses capsules de café.

L'origine de cette guerre que se livrent Denner et Nespresso remonte à décembre 2010, date à laquelle Nespresso avait engagé une action en justice devant le tribunal de commerce de St-Gall contre Denner pour l'empêcher de vendre des capsules à café compatibles avec ses propres machines.

Le marché des dosettes de café est considéré comme très rentable et attire de plus en plus de concurrents. Nestlé a ainsi dégagé l'année dernière 3 milliards de francs suisses (2,6 milliards d'euros) de ventes avec ses capsules Nespresso.

Trends.be avec Belga