Debout, face à la caméra, Steven Peikin et Stephanie Avakian ont l'air grave. Il est un peu plus de 17 h à Washington, ce 27 septembre, lorsque les deux dirigeants de la SEC, le gendarme de la Bourse américaine, font cette déclaration solennelle : " La SEC a décidé de poursuivre pour fraude Elon Musk, président et directeur général de Tesla ". Sur la côte Ouest des Etats-Unis, c'est un coup de tonnerre. Le célèbre milliardaire californien sait bien que la SEC et le ministère de la Justice ont ouvert des enquêtes après son retentissant tweet du 7 août, dans lequel il annonçait son intention de retirer Tesla de la Bourse. Mais les réquisitions égrenées ce jeudi sont particulièrement sévères : il risque de se voir interdire tout rôle de direction ou d'administrateur dans une société cotée.
...