Chaque jour, quelque 2.000 tonnes de pommes de terre sont acheminées chez Mydibel pour y être transformées en 255.000 tonnes de produits finis par an (frites, purées, etc), ce qui génère une importante quantité d'épluchures de pommes de terre. Ce sont ces épluchures qui vont désormais être utilisées pour produire du biogaz, qui alimentera quatre unités de cogénération (électricité et chaleur) de Mydibel qui étaient jusqu'ici alimentées au gaz naturel, ce qui permettra de réduire les émissions de CO2 d'environ 30.000 tonnes par an.

L'électricité excédentaire issue de la cogénération sera convertie en hydrogène vert via un électrolyseur installé sur le site de l'entreprise mouscronnoise, en partenariat avec Luminus. Les camions, chariots élévateurs et transpalettes de Mydibel seront transformés et alimentés par l'hydrogène vert ainsi produit.

"Une initiative telle que celle de Mydibel s'inscrit parfaitement dans notre volonté d'aider nos clients à réduire leur empreinte carbone et à produire eux-mêmes l'électricité verte dont ils ont besoin", souligne le CEO de Luminus, Grégoire Dallemagne, cité dans un communiqué.

Mydibel emploie plus de 650 personnes, ce qui en fait le plus grand employeur de Mouscron. L'entreprise exporte ses produits vers plus de 120 pays.

Chaque jour, quelque 2.000 tonnes de pommes de terre sont acheminées chez Mydibel pour y être transformées en 255.000 tonnes de produits finis par an (frites, purées, etc), ce qui génère une importante quantité d'épluchures de pommes de terre. Ce sont ces épluchures qui vont désormais être utilisées pour produire du biogaz, qui alimentera quatre unités de cogénération (électricité et chaleur) de Mydibel qui étaient jusqu'ici alimentées au gaz naturel, ce qui permettra de réduire les émissions de CO2 d'environ 30.000 tonnes par an. L'électricité excédentaire issue de la cogénération sera convertie en hydrogène vert via un électrolyseur installé sur le site de l'entreprise mouscronnoise, en partenariat avec Luminus. Les camions, chariots élévateurs et transpalettes de Mydibel seront transformés et alimentés par l'hydrogène vert ainsi produit. "Une initiative telle que celle de Mydibel s'inscrit parfaitement dans notre volonté d'aider nos clients à réduire leur empreinte carbone et à produire eux-mêmes l'électricité verte dont ils ont besoin", souligne le CEO de Luminus, Grégoire Dallemagne, cité dans un communiqué. Mydibel emploie plus de 650 personnes, ce qui en fait le plus grand employeur de Mouscron. L'entreprise exporte ses produits vers plus de 120 pays.