Des actions seront menées toute la semaine sur les sites de Mondelez à travers le monde, notamment en France, au Pakistan et aux Etats-Unis. Les syndicats veulent défendre la protection d'emplois permanents de qualité.

Chez nous, les actions ont débuté ce lundi à 6h sur les sites de Rhisnes (Namur), Malines et Herentals (Anvers).

"Tout se passe calmement. Nous pensons qu'il n'y aura aucun problème. Jeudi, il y a eu une réunion avec le personnel et celui-ci a réagi positivement", explique Frank Lingier du BBTK (Setca) à Malines.

La direction a indiqué lundi vouloir continuer à travailler de manière constructive. "Les syndicats ont entamé aujourd'hui des actions qui empêchent les gens d'entrer dans nos locaux. Les syndicats se réfèrent à la mise en oeuvre du processus de transformation, initié il y a quelques années chez Mondelez International à l'échelle mondiale", indique-t-elle dans un communiqué. "Nous entendons et respectons leurs préoccupations et nous entendons poursuivre un dialogue ouvert avec eux, afin de comprendre leurs préoccupations et de poursuivre nos relations de travail positives."

Des actions seront menées toute la semaine sur les sites de Mondelez à travers le monde, notamment en France, au Pakistan et aux Etats-Unis. Les syndicats veulent défendre la protection d'emplois permanents de qualité. Chez nous, les actions ont débuté ce lundi à 6h sur les sites de Rhisnes (Namur), Malines et Herentals (Anvers). "Tout se passe calmement. Nous pensons qu'il n'y aura aucun problème. Jeudi, il y a eu une réunion avec le personnel et celui-ci a réagi positivement", explique Frank Lingier du BBTK (Setca) à Malines. La direction a indiqué lundi vouloir continuer à travailler de manière constructive. "Les syndicats ont entamé aujourd'hui des actions qui empêchent les gens d'entrer dans nos locaux. Les syndicats se réfèrent à la mise en oeuvre du processus de transformation, initié il y a quelques années chez Mondelez International à l'échelle mondiale", indique-t-elle dans un communiqué. "Nous entendons et respectons leurs préoccupations et nous entendons poursuivre un dialogue ouvert avec eux, afin de comprendre leurs préoccupations et de poursuivre nos relations de travail positives."