Un bonus est une récompense liée à la réalisation de certains objectifs prédéterminés mais dépend aussi des résultats financiers de la société.

"Les employeurs ne peuvent accorder des suppléments financiers que s'ils disposent d'une marge de manoeuvre suffisante. Or du point de vue économique, 2019 a été une moins bonne année que 2018 et 2017", explique Catherine Langenaeken, senior consultant chez Acerta.

Les employés du secteur marchand sont ceux qui bénéficient le plus souvent d'un bonus. 21% d'entre eux devraient en recevoir un en 2019, soit 5% de moins qu'en 2018 et 2017, selon les chiffres d'Acerta qui a analysé 270.000 contrats de travail. "En ces temps de guerre des talents, on aurait toutefois pu s'attendre à ce que les employeurs se montrent plus généreux, malgré le contexte", estime Mme Langenaeken.

Un bonus est une récompense liée à la réalisation de certains objectifs prédéterminés mais dépend aussi des résultats financiers de la société. "Les employeurs ne peuvent accorder des suppléments financiers que s'ils disposent d'une marge de manoeuvre suffisante. Or du point de vue économique, 2019 a été une moins bonne année que 2018 et 2017", explique Catherine Langenaeken, senior consultant chez Acerta. Les employés du secteur marchand sont ceux qui bénéficient le plus souvent d'un bonus. 21% d'entre eux devraient en recevoir un en 2019, soit 5% de moins qu'en 2018 et 2017, selon les chiffres d'Acerta qui a analysé 270.000 contrats de travail. "En ces temps de guerre des talents, on aurait toutefois pu s'attendre à ce que les employeurs se montrent plus généreux, malgré le contexte", estime Mme Langenaeken.