L'objectif de Mobistar est de sous-traiter une large partie de ses besoins informatiques, y compris le développement et le test des applications, explique le quotidien vespéral.

Ce n'est pas la première fois que l'opérateur décide de se délester d'une partie de son personnel via une procédure d'externalisation. En 2006 déjà, l'opérateur avait confié la gestion de son réseau mobile à Ericsson.

La direction de Mobistar a confirmé l'accord avec la société indienne. Le front commun syndical, de son côté, précise qu'une convention collective a été négociée, protégeant au mieux les employés, mais que des discussions concernant des cas individuels sont toujours en cours.

L'objectif de Mobistar est de sous-traiter une large partie de ses besoins informatiques, y compris le développement et le test des applications, explique le quotidien vespéral.Ce n'est pas la première fois que l'opérateur décide de se délester d'une partie de son personnel via une procédure d'externalisation. En 2006 déjà, l'opérateur avait confié la gestion de son réseau mobile à Ericsson.La direction de Mobistar a confirmé l'accord avec la société indienne. Le front commun syndical, de son côté, précise qu'une convention collective a été négociée, protégeant au mieux les employés, mais que des discussions concernant des cas individuels sont toujours en cours.