"Dès le premier jour, nous mettons tout en oeuvre pour que les start-up et les scale-up de notre écosystème puissent penser et travailler au-delà de toute frontière. Les start-up et les scale-up de notre pays ne misent plus prioritairement sur le Royaume-Uni, malgré la proximité géographique. Ces entreprises laissent ainsi passer leur chance, car le marché britannique a beaucoup à offrir en tant que 5e plus grande économie du monde. Les opportunités sont énormes, certainement au niveau B2C", souligne Lode Uytterschaut, fondateur de Start it @KBC.

"Grâce à cette collaboration avec la BLCC et KBC London, nous offrons la possibilité aux start-up et aux scale-up belges de sonder le marché britannique en toute sécurité, sans devoir consentir immédiatement à de gros investissements", poursuit-il.

La collaboration entre Start it @KBC, la BLCC et KBC London fonctionne par ailleurs dans les deux sens. Les start-up et scale-up britanniques qui souhaitent poser un pied sur le continent bénéficient, auprès de Start it @KBC, du même soutien que celui offert par la BLCC et KBC London à leurs collègues belges qui franchissent la Manche.