En 2019, par contre, le nombre de demandes de médiation est en recul de 8% par rapport à l'année précédente. "Cette évolution recouvre d'une part une baisse conséquente des plaintes liées à la distribution du courrier postal (-27%) en phase avec le volume décroissant, et d'autre part une baisse légère des plaintes relatives aux colis (-3%)", explique le service de médiation.

En 2018, 8.520 demandes de médiation ont été adressées, dont 3.614 dossiers recevables et 4.906 dossiers jugés non recevables. Ces 3.164 dossiers ont généré 10.098 plaintes à traiter en 2019 (et 2.630 reportées de 2018 à 2019) dont 4.436 plaintes relatives au colis. 2.700 plaintes concernaient le courrier postal, 2.741 portaient sur les relations entre l'usager et l'entreprise et 221 plaintes étaient liées aux autres services effectués par bpost. La plus grande partie des dossiers ont été introduits par des néerlandophones, à savoir 73%.

89% des dossiers ont été clôturés à la date du 31 décembre 2019. La durée moyenne de traitement d'un dossier est de 36 jours ouvrables. Dans 71% des cas, les plaintes ont abouti à une compensation pour les clients.

En 2019, par contre, le nombre de demandes de médiation est en recul de 8% par rapport à l'année précédente. "Cette évolution recouvre d'une part une baisse conséquente des plaintes liées à la distribution du courrier postal (-27%) en phase avec le volume décroissant, et d'autre part une baisse légère des plaintes relatives aux colis (-3%)", explique le service de médiation. En 2018, 8.520 demandes de médiation ont été adressées, dont 3.614 dossiers recevables et 4.906 dossiers jugés non recevables. Ces 3.164 dossiers ont généré 10.098 plaintes à traiter en 2019 (et 2.630 reportées de 2018 à 2019) dont 4.436 plaintes relatives au colis. 2.700 plaintes concernaient le courrier postal, 2.741 portaient sur les relations entre l'usager et l'entreprise et 221 plaintes étaient liées aux autres services effectués par bpost. La plus grande partie des dossiers ont été introduits par des néerlandophones, à savoir 73%. 89% des dossiers ont été clôturés à la date du 31 décembre 2019. La durée moyenne de traitement d'un dossier est de 36 jours ouvrables. Dans 71% des cas, les plaintes ont abouti à une compensation pour les clients.