La direction estime que l'implantation avait un "potentiel de croissance insuffisant dans un délai de temps acceptable". Le point de vente de Deurne est situé à proximité de trois autres magasins: Anvers, Schoten et Wilrijk. "Compte tenu de la gamme de produits plus étendue que proposent ces magasins, de leur bonne visibilité et de leur meilleure accessibilité, ces grandes implantations sont plus attrayantes pour nos clients", justifie MediaMarkt.

La direction estime que l'implantation avait un "potentiel de croissance insuffisant dans un délai de temps acceptable". Le point de vente de Deurne est situé à proximité de trois autres magasins: Anvers, Schoten et Wilrijk. "Compte tenu de la gamme de produits plus étendue que proposent ces magasins, de leur bonne visibilité et de leur meilleure accessibilité, ces grandes implantations sont plus attrayantes pour nos clients", justifie MediaMarkt.

"Aucun impact sur le personnel"

La direction indique que la fermeture envisagée n'aura aucun impact sur le personnel et que tous les collaborateurs du site concerné, soit 20 personnes, recevront la possibilité d'être transférés dans les magasins de l'enseigne environnants. Le syndicat chrétien craint d'autres fermetures. "Si on regarde les comptes annuels" d'autres magasins, "ils sont déficitaires et aucun investissement n'est acté", prévient Youssef Haddad de la CNE.

Le représentant syndical affirme que la direction "ferme au compte-gouttes pour ne pas susciter un vent de panique" alors que le "new operation model" prévoit un nombre limité de travailleurs par magasin et donc qu'"on ne pourra pas reclasser indéfiniment les gens". M. Haddad rappelle qu'à la suite de ce plan, 150 employés ont quitté l'entreprise l'an dernier, dont 27 ont perdu leur emploi. "Au siège, c'est près de 30% du personnel qui est parti." Malgré les magasins déficitaires, le chiffre d'affaires global reste bon en Belgique, affirme encore le représentant syndical.

La direction estime que l'implantation avait un "potentiel de croissance insuffisant dans un délai de temps acceptable". Le point de vente de Deurne est situé à proximité de trois autres magasins: Anvers, Schoten et Wilrijk. "Compte tenu de la gamme de produits plus étendue que proposent ces magasins, de leur bonne visibilité et de leur meilleure accessibilité, ces grandes implantations sont plus attrayantes pour nos clients", justifie MediaMarkt. La direction estime que l'implantation avait un "potentiel de croissance insuffisant dans un délai de temps acceptable". Le point de vente de Deurne est situé à proximité de trois autres magasins: Anvers, Schoten et Wilrijk. "Compte tenu de la gamme de produits plus étendue que proposent ces magasins, de leur bonne visibilité et de leur meilleure accessibilité, ces grandes implantations sont plus attrayantes pour nos clients", justifie MediaMarkt. La direction indique que la fermeture envisagée n'aura aucun impact sur le personnel et que tous les collaborateurs du site concerné, soit 20 personnes, recevront la possibilité d'être transférés dans les magasins de l'enseigne environnants. Le syndicat chrétien craint d'autres fermetures. "Si on regarde les comptes annuels" d'autres magasins, "ils sont déficitaires et aucun investissement n'est acté", prévient Youssef Haddad de la CNE. Le représentant syndical affirme que la direction "ferme au compte-gouttes pour ne pas susciter un vent de panique" alors que le "new operation model" prévoit un nombre limité de travailleurs par magasin et donc qu'"on ne pourra pas reclasser indéfiniment les gens". M. Haddad rappelle qu'à la suite de ce plan, 150 employés ont quitté l'entreprise l'an dernier, dont 27 ont perdu leur emploi. "Au siège, c'est près de 30% du personnel qui est parti." Malgré les magasins déficitaires, le chiffre d'affaires global reste bon en Belgique, affirme encore le représentant syndical.