Le fournisseur d'énergie Luminus, via des bras de préhension, a extrait près de 1000 tonnes de déchets issus de la Meuse en 2019, afin de les trier et de les recycler, mais également pour protéger les turbines de ses centrales.

En 2019, la quantité de déchets collectés en amont des centrales hydro-électriques de la Meuse représentait 989 tonnes au total, soit une augmentation de 23 % par rapport à l'année précédente, au cours de laquelle 805 tonnes de déchets ont été ramassés. Le record absolu a été atteint en 2016 : cette année-là, 1 056 tonnes de déchets ont été extraits depuis le fleuve.

La fournisseur d'énergie insiste sur son implication dans la lutte pour la préservation de l'environnement : "Nous sommes très engagés en termes de développement durable, avec une attention toute particulière à l'environnement et à la biodiversité. La durabilité est au coeur de tout ce que nous entreprenons. La collecte et le recyclage des déchets sur la Meuse ne sont qu'une des nombreuses réalisations marquantes que nous souhaitons partager dans notre rapport développement durable 2019", explique son CEO, Grégoire Dallemagne.

La société possède 213 éoliennes, le nombre le plus élevé en Belgique et est le numéro 1 dans le pays de l'énergie hydro-électrique, avec l'exploitation de six centrales.

Le fournisseur d'énergie Luminus, via des bras de préhension, a extrait près de 1000 tonnes de déchets issus de la Meuse en 2019, afin de les trier et de les recycler, mais également pour protéger les turbines de ses centrales.En 2019, la quantité de déchets collectés en amont des centrales hydro-électriques de la Meuse représentait 989 tonnes au total, soit une augmentation de 23 % par rapport à l'année précédente, au cours de laquelle 805 tonnes de déchets ont été ramassés. Le record absolu a été atteint en 2016 : cette année-là, 1 056 tonnes de déchets ont été extraits depuis le fleuve.La fournisseur d'énergie insiste sur son implication dans la lutte pour la préservation de l'environnement : "Nous sommes très engagés en termes de développement durable, avec une attention toute particulière à l'environnement et à la biodiversité. La durabilité est au coeur de tout ce que nous entreprenons. La collecte et le recyclage des déchets sur la Meuse ne sont qu'une des nombreuses réalisations marquantes que nous souhaitons partager dans notre rapport développement durable 2019", explique son CEO, Grégoire Dallemagne.La société possède 213 éoliennes, le nombre le plus élevé en Belgique et est le numéro 1 dans le pays de l'énergie hydro-électrique, avec l'exploitation de six centrales.