La production d'huile de palme de Sipef a baissé de 7,5% sur les six premiers mois de l'année, principalement en raison de la stagnation du développement des fruits dans les plantations en Indonésie et sur l'île de Sumatra. En outre, le prix de l'huile de palme est resté à un niveau très bas pendant cette période.

La combinaison des deux a fait baisser le chiffre d'affaires du groupe centenaire - actif en Indonésie, en Papouasie-Nouvelle-Guinée et en Côte d'Ivoire - de plus de 19%, à 113 millions de dollars, se traduisant par une perte de 5,2 millions de dollars. Un an plus tôt, le bénéfice était encore de 24 millions de dollars.

Sipef - confronté fin juin et début août à des éruptions volcaniques en Papouasie-Nouvelle-Guinée - s'attend à ce que les résultats du deuxième semestre puissent rattraper ceux du premier.