Louer une voiture continue à être un casse-tête cet été dans les zones les plus touristiques d'Europe, les stocks de voitures étant au plus bas avec la crise sanitaire, ce qui a fait exploser les prix.

Aux Canaries, les prix ont triplé dans les îles par rapport à 2019, soit plus de 1000 euros la semaine. "Certains clients nous disent que la location leur coûte plus cher que leur hôtel", souligne Catalina Martorell, de la fédération locale de loueurs.

Selon le comparateur Carigami, les prix sont restés très hauts depuis le début de l'été en France, à 363 euros la semaine en moyenne, contre 277 en 2019; de même en Italie à 402 euros (contre 250 euros il y a deux ans). Les prix ont en revanche légèrement baissé depuis le début de l'été en Espagne et au Portugal, autour de 230 euros.

A Athènes par contre, une petite Fiat 500 était disponible entre 500 et 800 euros pour une semaine mi-août. Dans les Baléares, à Majorque comme à Ibiza, les prix ont doublé depuis 2019.

Les prix varient aussi de semaine en semaine, selon les arrivées en Espagne des touristes allemands ou anglais, notamment, mais ils restent hauts, avec une offre limitée et une forte demande.

Une année catastrophique pour les compagnies de location

Après une année 2020 catastrophique pendant laquelle les loueurs ont perdu tout leur chiffre d'affaires et ont été contraints pour survivre de vendre plus de véhicules que d'habitude, le secteur de la location automobile s'est un peu repris au premier semestre, mais Hertz comme Europcar ont continué d'afficher des pertes. Aux Canaries, le nombre de voitures disponibles a chuté de 70.000 avant la pandémie à 25.000 cette année, selon la chaîne de télévision La Sexta.

Les prix risquent de rester plus haut que d'habitude jusqu'en septembre, prévient le représentant des loueurs espagnols. La situation devrait ensuite rester compliquée jusqu'à l'année prochaine, avec les montagnes russes des flux touristiques et les difficultés d'approvisionnement en véhicules. Il est donc judicieux de réserver bien à l'avance son véhicule.

Dans ce contexte, la société d'assurances de voitures britannique Uswitch a analysé les capitales d'Europe où les locations étaient les plus chères et celles où les prix restent abordables.

https://www.uswitch.com/
© https://www.uswitch.com/

Bruxelles, la moins chère après Moscou

Moscou est la capitale européenne la moins chère pour louer une voiture. Avec un coût moyen de 29,73 € par jour (208,08 € par semaine), louer une voiture dans la capitale russe est presque 50 % moins cher qu'à Rome (61,78 € par jour).

Bruxelles suit de près à la deuxième place. Les visiteurs peuvent louer une voiture pour un coût moyen de 30,07 € par jour et de 210,48 € par semaine.

Prague est la troisième capitale européenne la moins chère pour la location d'une voiture. Le coût moyen d'une location de voiture dans la capitale tchèque est de 33,26 € par jour (232,78 € par semaine), soit environ 52 % de moins qu'à Amsterdam, qui arrive en 20e position (63,58 € par jour et 445,04 € par semaine).

Madrid occupe la septième place

Avec un coût moyen de 37,39 € par jour, Madrid offre un prix de location de voiture moins élevé que d'autres capitales telles que Dublin, à la 16e place (moyenne de 47,08 € par jour) et Athènes, à la 18e place (60,15 € par jour).

https://www.uswitch.com/
© https://www.uswitch.com/

Les prix explosent dans la capitale Slovène

De manière surprenante, l'étude révèle que Ljubljana la capitale de la Slovénie est la ville européenne la plus chère pour la location d'une voiture. Ljubljana arrive en fin de liste à la 25e place, avec un coût journalier de location de voiture de 94,66 € (662,56 € par semaine) - plus de deux fois plus que Paris (35,11 € par jour) et Londres (46,43 € par jour) !

Vienne, en Autriche, coûte un peu plus de 80 euros par jour, ce qui représente une facture assez salée si vous souhaitez parcourir les 414 km² de la capitale et de ses environs.

La location d'une voiture à Copenhague, Helsinki et Berne est également onéreuse, puisqu'elle vous coûtera respectivement 75, 68 et 66 euros.

Louer une voiture continue à être un casse-tête cet été dans les zones les plus touristiques d'Europe, les stocks de voitures étant au plus bas avec la crise sanitaire, ce qui a fait exploser les prix. Aux Canaries, les prix ont triplé dans les îles par rapport à 2019, soit plus de 1000 euros la semaine. "Certains clients nous disent que la location leur coûte plus cher que leur hôtel", souligne Catalina Martorell, de la fédération locale de loueurs.Selon le comparateur Carigami, les prix sont restés très hauts depuis le début de l'été en France, à 363 euros la semaine en moyenne, contre 277 en 2019; de même en Italie à 402 euros (contre 250 euros il y a deux ans). Les prix ont en revanche légèrement baissé depuis le début de l'été en Espagne et au Portugal, autour de 230 euros. A Athènes par contre, une petite Fiat 500 était disponible entre 500 et 800 euros pour une semaine mi-août. Dans les Baléares, à Majorque comme à Ibiza, les prix ont doublé depuis 2019.Les prix varient aussi de semaine en semaine, selon les arrivées en Espagne des touristes allemands ou anglais, notamment, mais ils restent hauts, avec une offre limitée et une forte demande.Après une année 2020 catastrophique pendant laquelle les loueurs ont perdu tout leur chiffre d'affaires et ont été contraints pour survivre de vendre plus de véhicules que d'habitude, le secteur de la location automobile s'est un peu repris au premier semestre, mais Hertz comme Europcar ont continué d'afficher des pertes. Aux Canaries, le nombre de voitures disponibles a chuté de 70.000 avant la pandémie à 25.000 cette année, selon la chaîne de télévision La Sexta. Les prix risquent de rester plus haut que d'habitude jusqu'en septembre, prévient le représentant des loueurs espagnols. La situation devrait ensuite rester compliquée jusqu'à l'année prochaine, avec les montagnes russes des flux touristiques et les difficultés d'approvisionnement en véhicules. Il est donc judicieux de réserver bien à l'avance son véhicule.Dans ce contexte, la société d'assurances de voitures britannique Uswitch a analysé les capitales d'Europe où les locations étaient les plus chères et celles où les prix restent abordables. Moscou est la capitale européenne la moins chère pour louer une voiture. Avec un coût moyen de 29,73 € par jour (208,08 € par semaine), louer une voiture dans la capitale russe est presque 50 % moins cher qu'à Rome (61,78 € par jour).Bruxelles suit de près à la deuxième place. Les visiteurs peuvent louer une voiture pour un coût moyen de 30,07 € par jour et de 210,48 € par semaine. Prague est la troisième capitale européenne la moins chère pour la location d'une voiture. Le coût moyen d'une location de voiture dans la capitale tchèque est de 33,26 € par jour (232,78 € par semaine), soit environ 52 % de moins qu'à Amsterdam, qui arrive en 20e position (63,58 € par jour et 445,04 € par semaine). Madrid occupe la septième place Avec un coût moyen de 37,39 € par jour, Madrid offre un prix de location de voiture moins élevé que d'autres capitales telles que Dublin, à la 16e place (moyenne de 47,08 € par jour) et Athènes, à la 18e place (60,15 € par jour).Les prix explosent dans la capitale SlovèneDe manière surprenante, l'étude révèle que Ljubljana la capitale de la Slovénie est la ville européenne la plus chère pour la location d'une voiture. Ljubljana arrive en fin de liste à la 25e place, avec un coût journalier de location de voiture de 94,66 € (662,56 € par semaine) - plus de deux fois plus que Paris (35,11 € par jour) et Londres (46,43 € par jour) !Vienne, en Autriche, coûte un peu plus de 80 euros par jour, ce qui représente une facture assez salée si vous souhaitez parcourir les 414 km² de la capitale et de ses environs.La location d'une voiture à Copenhague, Helsinki et Berne est également onéreuse, puisqu'elle vous coûtera respectivement 75, 68 et 66 euros.