Au terme d'une procédure de sélection de plusieurs semaines, le conseil d'administration de LN24 s'est prononcé en faveur de la proposition du groupe IPM qui répond aux aspirations des actionnaires et dirigeants de LN24", précise la jeune chaîne d'info.

Fondée en 2019 et lancée le 2 septembre de cette année-là, LN24 a été confronté à un démarrage difficile, la crise du Covid-19 ayant boosté ses audiences, mais aussi pesé sur les rentrées publicitaires au cours de l'année 2020.

La chaîne, qui compte une cinquantaine de collaborateurs, avait annoncé en septembre l'arrivée d'un nouvel exercice de recapitalisation.

En parallèle, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé de dégager 500.000 euros pour soutenir la chaîne d'information privée, avait rapporté Le Soir plus tôt vendredi.

En avril dernier, c'est finance&invest.brussels qui avait fait son entrée au capital du média. La Société régionale d'Investissement de Wallonie (SRIW) avait par ailleurs consenti un prêt de deux ans à LN24 de 1,35 million d'euros.

LN24 a réalisé un chiffre d'affaires de 1,4 million d'euros l'an dernier, un montant qui pourrait doubler en 2021. L'entreprise comptabilise quelque 2,5 millions de spectateurs par semaine. Parmi ses actionnaires actuels figurent, outre ses deux fondateurs, Belfius Insurance, Besix, 1954, Ice Patromonial et Finance&Invest.brussels.

Pour l'éditeur de presse IPM, entrer au capital d'LN24 s'inscrirait dans sa stratégie de convergence entre l'internet, la presse et l'audiovisuel.

Au terme d'une procédure de sélection de plusieurs semaines, le conseil d'administration de LN24 s'est prononcé en faveur de la proposition du groupe IPM qui répond aux aspirations des actionnaires et dirigeants de LN24", précise la jeune chaîne d'info. Fondée en 2019 et lancée le 2 septembre de cette année-là, LN24 a été confronté à un démarrage difficile, la crise du Covid-19 ayant boosté ses audiences, mais aussi pesé sur les rentrées publicitaires au cours de l'année 2020. La chaîne, qui compte une cinquantaine de collaborateurs, avait annoncé en septembre l'arrivée d'un nouvel exercice de recapitalisation. En parallèle, le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé de dégager 500.000 euros pour soutenir la chaîne d'information privée, avait rapporté Le Soir plus tôt vendredi. En avril dernier, c'est finance&invest.brussels qui avait fait son entrée au capital du média. La Société régionale d'Investissement de Wallonie (SRIW) avait par ailleurs consenti un prêt de deux ans à LN24 de 1,35 million d'euros. LN24 a réalisé un chiffre d'affaires de 1,4 million d'euros l'an dernier, un montant qui pourrait doubler en 2021. L'entreprise comptabilise quelque 2,5 millions de spectateurs par semaine. Parmi ses actionnaires actuels figurent, outre ses deux fondateurs, Belfius Insurance, Besix, 1954, Ice Patromonial et Finance&Invest.brussels. Pour l'éditeur de presse IPM, entrer au capital d'LN24 s'inscrirait dans sa stratégie de convergence entre l'internet, la presse et l'audiovisuel.