Une première vague d'environ 3.600 panneaux avait déjà été installée l'an dernier sur plusieurs bâtiments de l'aéroport. Etant donné les rendements supérieurs aux attentes depuis leur mise en service en septembre, Liège Airport vient de décider de doubler leur nombre.

D'ici le printemps 2020 et leur mise en service progressive, la puissance maximale de ces panneaux sera ainsi de 2 mégawatts crète. Plusieurs entrepôts sont ou seront rapidement opérationnels, assure l'aéroport, qui entend de la sorte donner un coup d'accélérateur à sa politique environnementale.

Outre la première installation de panneaux, Liège Airport chauffe en effet déjà son principal bâtiment de bureaux via la géothermie et dispose d'une station de cogénération qui alimente huit bâtiments du site. Il atteindra ainsi 30% d'électricité autoproduite, se félicite son administrateur délégué Luc Partoune.

Un marché par procédure négociée sera lancé dans les prochains jours afin de désigner le fournisseur et l'installateur de ces panneaux photovoltaïques.

L'aéroport vise par ailleurs le zéro carbone en 2030. Pour cela, il faudra réaliser des efforts encore plus importants et plus rapidement, et dès lors convaincre les actionnaires de débloquer les fonds dans ce but, concède-t-il. Des mécanismes de compensation, dont certains s'adressant aux passagers, pourraient également être mis en place.