La nouvelle était déjà dans l'air depuis un certain temps, après l'interruption fin septembre 2016 des vols gérés par U-Tour avec la compagnie I-Fly depuis la principauté, mais la date de reprise n'était pas encore certaine.

Marie-Dominique Simonet (cdH), la présidente du conseil d'administration de Liege Airport, a confirmé à la rédaction de l'Echo qu'elle aurait lieu "en avril", "avec une fréquence plus importante qu'avant". Huit vols par semaine (contre trois précédemment) auront lieu, vers 8 villes chinoises: Wuhan, Xian, Shenyang, Changsha, Taiyuan, Zhengzhou, Qingdao et Fuzhou (contre six précédemment).

L'aéroport liégeois espère attirer au moins 130.000 voyageurs chinois sur base annuelle grâce à ces connexions.

La nouvelle était déjà dans l'air depuis un certain temps, après l'interruption fin septembre 2016 des vols gérés par U-Tour avec la compagnie I-Fly depuis la principauté, mais la date de reprise n'était pas encore certaine.Marie-Dominique Simonet (cdH), la présidente du conseil d'administration de Liege Airport, a confirmé à la rédaction de l'Echo qu'elle aurait lieu "en avril", "avec une fréquence plus importante qu'avant". Huit vols par semaine (contre trois précédemment) auront lieu, vers 8 villes chinoises: Wuhan, Xian, Shenyang, Changsha, Taiyuan, Zhengzhou, Qingdao et Fuzhou (contre six précédemment). L'aéroport liégeois espère attirer au moins 130.000 voyageurs chinois sur base annuelle grâce à ces connexions.