Walvert, leader wallon de la biométhanisation, présente aujourd'hui son projet de levée de fonds en collaboration avec la société Lita.co, l'un des leaders en la matière. L'objectif ? permettre au plus grand nombre d'investir dans l'un des secteurs porteurs de sens: l'énergie verte au travers de la biométhanisation.

L'équipe de la PME wallonne est d'autant plus heureuse de présenter ce projet qu'il remplit tous les critères : économie circulaire, locale et durable. Bref un business model qui présente plus d'un attrait, dont un taux de rendement annoncé de 6% par an pour les investisseurs.

Comment cela fonctionne ?

A partir de sous-produits agricoles, de déchets agro-alimentaires et autres déchets verts, les stations de biométhanisation peuvent produire concrètement 5.000 MWh d'électricité par an et suffisamment de chaleur pour représenter une économie de chauffage avoisinant les 200.000 litres de mazout par an.

Grâce à cette biométhanisation, souligne encore le communiqué, non seulement l'équivalent de 1.500 ménages ont la garantie d'une stabilité d'approvisionnement en électricité mais les agriculteurs y voient également un double intérêt puisqu'ils peuvent y faire recycler leurs sous-produits agricoles tout en récupérant du digestat inodore. Ce dernier étant un fertilisant naturel à épandre sur leurs champs.

Ainsi, afin de financer une partie du prochain projet d'unité qui devrait voir le jour à Mettet, la société Walvert ouvre, aux investisseurs privés, 10% du financement de cette nouvelle unité et de sa rentabilité. Le reste étant financé par les fonds propres, les banques et les subsides.

La levée de fonds s'opèrera en collaboration avec l'opérateur Lita.co. Donc en pratique, les investisseurs intéressés par ce projet sont invités à se rendre directement sur le site Lita.co dès ce mercredi 20 avril, date à laquelle démarrera la pré-collecte. Avec un objectif de 500.000 euros (sur la base de tickets d'entrée minimum de 100 euros) et avec un rendement garanti de 6% au travers d'obligations.

Un horizon de 7 ans est prévu pour l'ensemble du rachat obligataire par la société constituée pour le projet, à savoir : Walvert Mettet.

Walvert, leader wallon de la biométhanisation, présente aujourd'hui son projet de levée de fonds en collaboration avec la société Lita.co, l'un des leaders en la matière. L'objectif ? permettre au plus grand nombre d'investir dans l'un des secteurs porteurs de sens: l'énergie verte au travers de la biométhanisation. L'équipe de la PME wallonne est d'autant plus heureuse de présenter ce projet qu'il remplit tous les critères : économie circulaire, locale et durable. Bref un business model qui présente plus d'un attrait, dont un taux de rendement annoncé de 6% par an pour les investisseurs. Comment cela fonctionne ?A partir de sous-produits agricoles, de déchets agro-alimentaires et autres déchets verts, les stations de biométhanisation peuvent produire concrètement 5.000 MWh d'électricité par an et suffisamment de chaleur pour représenter une économie de chauffage avoisinant les 200.000 litres de mazout par an. Grâce à cette biométhanisation, souligne encore le communiqué, non seulement l'équivalent de 1.500 ménages ont la garantie d'une stabilité d'approvisionnement en électricité mais les agriculteurs y voient également un double intérêt puisqu'ils peuvent y faire recycler leurs sous-produits agricoles tout en récupérant du digestat inodore. Ce dernier étant un fertilisant naturel à épandre sur leurs champs. Ainsi, afin de financer une partie du prochain projet d'unité qui devrait voir le jour à Mettet, la société Walvert ouvre, aux investisseurs privés, 10% du financement de cette nouvelle unité et de sa rentabilité. Le reste étant financé par les fonds propres, les banques et les subsides. Un horizon de 7 ans est prévu pour l'ensemble du rachat obligataire par la société constituée pour le projet, à savoir : Walvert Mettet.