Les ventes de véhicules d'occasion accusent une baisse de 13,7% sur sept mois, loin de la contraction de 26,5% du marché des voitures neuves, relève le quotidien.

Les raisons du succès de l'occasion sont diverses. Traxio, la fédération du secteur de la mobilité, avance comme explication une volonté de se prémunir contre les surprises et de se protéger de la dévaluation du véhicule en début de vie. Mercedes-Benz Certified soulève que les véhicules d'occasion sont "directement disponibles, il y a beaucoup de choix dans toutes les gammes et le budget est moins important". L'amélioration de la fiabilité de ces véhicules peut aussi expliquer ce succès.

La pandémie du coronavirus a également pu jouer un rôle, certaines personnes hésitant à utiliser les transports en commun.

L'Echo note par ailleurs que l'âge moyen des véhicules d'occasion baisse, atteignant 7 ans et quatre mois entre janvier et juillet, soit cinq mois de moins que sur la même période en 2019. En outre, 38% des ventes concernent des voitures de moins de 5 ans, contre 35% en 2019.

Les ventes de véhicules d'occasion accusent une baisse de 13,7% sur sept mois, loin de la contraction de 26,5% du marché des voitures neuves, relève le quotidien. Les raisons du succès de l'occasion sont diverses. Traxio, la fédération du secteur de la mobilité, avance comme explication une volonté de se prémunir contre les surprises et de se protéger de la dévaluation du véhicule en début de vie. Mercedes-Benz Certified soulève que les véhicules d'occasion sont "directement disponibles, il y a beaucoup de choix dans toutes les gammes et le budget est moins important". L'amélioration de la fiabilité de ces véhicules peut aussi expliquer ce succès. La pandémie du coronavirus a également pu jouer un rôle, certaines personnes hésitant à utiliser les transports en commun. L'Echo note par ailleurs que l'âge moyen des véhicules d'occasion baisse, atteignant 7 ans et quatre mois entre janvier et juillet, soit cinq mois de moins que sur la même période en 2019. En outre, 38% des ventes concernent des voitures de moins de 5 ans, contre 35% en 2019.