On connaît la problématique : transformant l'herbe qu'elles broutent à longueur de journée en méthane, les vaches doivent bien expulser ce dernier d'une manière ou d'une autre... Certes, le produit évacué est naturel et se caractérise par une durée de vie huit à 10 fois moins longue que le CO2 mais son potentiel de réchauffement ne lui en ...