L'année dernière, Decathlon était l'une des premières chaînes de magasins dans notre pays à équiper quasiment tous ses produits d'étiquettes d'identification par radiofréquence (RFID) développées en interne. Il s'agit de puces sans batterie qui peuvent être lues à courte distance. Elles représentent environ 80 % du marché RFID. Pour ses marques propres, Decathlon intègre la puce dans les articles pendant le processus de production.
...

L'année dernière, Decathlon était l'une des premières chaînes de magasins dans notre pays à équiper quasiment tous ses produits d'étiquettes d'identification par radiofréquence (RFID) développées en interne. Il s'agit de puces sans batterie qui peuvent être lues à courte distance. Elles représentent environ 80 % du marché RFID. Pour ses marques propres, Decathlon intègre la puce dans les articles pendant le processus de production. Les produits des autres marques sont tagués manuellement en magasin. Ces puces permettent à l'enseigne de gérer les stocks de chaque site de manière optimisée, mais aussi d'accélérer le passage en caisse car la plupart des articles sont détectés automatiquement dans le panier. D'autres chaînes de magasins de vêtements comme JBC, Zara et e5 mode recourent à une technologie comparable. Par conséquent, les volumes de production de ce que l'on appelle les tags RFID passifs ont augmenté et le coût de production d'un tag a sensiblement diminué.La fabrication des tags RFID actifs alimentés par une batterie, qui sont plus chers et représentent 10 % du marché, est également à la hausse, tout comme les applications dérivées basées sur la technologie NFC (near-field communication ou communication en champ proche) s'adjugeant les 10 % restants du marché.La société Aucxis de Stekene est active depuis plus de dix ans déjà dans le développement et la production de solutions RFID. Elle joue ainsi un rôle de pionnier dans notre pays. "Au fil des années, le chiffre d'affaires de notre technologie RFID augmente de 30 à 50 %", explique Jason Scrivens, manager business unit RFID chez Aucxis."Nous avons été convaincus relativement vite que cette technologie constituait l'avenir. Tout a commencé pour nous en 2007, dans le secteur international des criées où on retrouve un grand nombre d'emballages réutilisables comme les conteneurs à roulettes sur les marchés aux fleurs, les bacs à poissons et les caisses-palettes de fruits et légumes. Nos solutions RFID permettent d'assurer la traçabilité de ces emballages et de leur contenu. La logistique gagne ainsi en rapidité et en efficacité." Pour Aucxis, l'étape suivante a été en toute logique d'appliquer cette technologie à d'autres usages. "Nous nous sommes concentrés sur cette technologie ces sept dernières années", poursuit Jason Scrivens. "Aujourd'hui, nous réalisons un chiffre d'affaires plus élevé en dehors du secteur des criées qu'à l'intérieur de celui-ci." L'entreprise propose la technologie RFID notamment aux sociétés de location de matériel de déménagement, d'appareils audio et vidéo, et de meubles. "Nous concevons aussi des solutions pour le secteur pharmaceutique et des soins de santé, dans le cadre de la traçabilité des patients (au moyen de bracelets, NDLR), du matériel, des médicaments ou encore des implants", explique Jason Scrivens. "Pour plusieurs clients du secteur pharmaceutique, nous avons développé des systèmes qui ne permettent qu'au personnel autorisé d'accéder à certains lieux par exemple." Jason Scrivens souligne qu'Aucxis est par ailleurs de plus en plus actif dans le secteur du transport et de la logistique. "Pour un client spécialisé dans le placement de blocs de sécurité en béton qui servent à diriger le trafic en cas de travaux de voirie, nous avons développé une solution visant à identifier et localiser rapidement chaque bloc. Le client dispose ainsi d'un aperçu clair du nombre de blocs utilisés et de la quantité encore disponible pour de nouvelles missions. Pour un autre grand acteur européen dans la production et le transport de fruits et légumes surgelés, nous avons élaboré un système qui assure la traçabilité de ses conteneurs." À tout moment, le client sait pertinemment où se trouvent ses conteneurs et si ceux-ci sont arrivés à l'entrepôt après la récolte. Il s'agit de solutions sur mesure, qui nécessitent un programme de recherche et de développement distinct. "Nous découvrons constamment de nouvelles possibilités d'application pour la technologie RFID. Le secteur du commerce de détail est en plein essor à cet égard et nous lançons actuellement des projets de grande envergure pour plusieurs grandes marques", conclut Jason Scrivens.Dimitri DeweverTraduction : virginie·dupont·sprl