L'an dernier, les soldes estivaux avaient été reportés à début août en raison de la crise du coronavirus. Ce ne sera pas le cas cette année et la période de prix cassés dans les magasins débutera donc bien le 1er juillet, comme d'habitude.

Le cabinet Dermagne souligne que la situation sanitaire s'est bien améliorée et le Conseil Supérieur des Indépendants et des PME ne voit pas d'objection à conserver l'échéance habituelle.

La période de présoldes démarre donc ce mardi 1er juin.

L'an dernier, les soldes estivaux avaient été reportés à début août en raison de la crise du coronavirus. Ce ne sera pas le cas cette année et la période de prix cassés dans les magasins débutera donc bien le 1er juillet, comme d'habitude. Le cabinet Dermagne souligne que la situation sanitaire s'est bien améliorée et le Conseil Supérieur des Indépendants et des PME ne voit pas d'objection à conserver l'échéance habituelle. La période de présoldes démarre donc ce mardi 1er juin.