Le contrat est destiné notamment à doper l'analyse de données et l'intelligence artificielle pour l'espionnage par le service britannique de renseignements électroniques GCHQ et les agences de services secrets MI5 et MI6 ou d'autres services du ministère de la Défense lors d'opérations conjointes, ajoute le quotidien financier.

Le contrat est estimé entre 500 millions de livres et un milliard de livres sur la prochaine décennie, d'après des sources du FT, qui précise que les données sont censées être détenues au Royaume-Uni, et qu'Amazon n'y aura pas accès.

Ces informations pourraient toutefois relancer le débat sur la souveraineté du Royaume-Uni sur ses industries stratégiques, alors que le gouvernement serait notamment en train d'envisager d'exclure le chinois CGN du projet de centrale nucléaire Sizewell C, après avoir exclu l'équipementier télécoms Huawei du réseau 5G du pays.

Amazon et le GCHQ n'avaient pas répondu dans l'immédiat aux demandes d'informations de l'AFP et le ministère de la Défense n'a pas commenté.

Le contrat est destiné notamment à doper l'analyse de données et l'intelligence artificielle pour l'espionnage par le service britannique de renseignements électroniques GCHQ et les agences de services secrets MI5 et MI6 ou d'autres services du ministère de la Défense lors d'opérations conjointes, ajoute le quotidien financier.Le contrat est estimé entre 500 millions de livres et un milliard de livres sur la prochaine décennie, d'après des sources du FT, qui précise que les données sont censées être détenues au Royaume-Uni, et qu'Amazon n'y aura pas accès.Ces informations pourraient toutefois relancer le débat sur la souveraineté du Royaume-Uni sur ses industries stratégiques, alors que le gouvernement serait notamment en train d'envisager d'exclure le chinois CGN du projet de centrale nucléaire Sizewell C, après avoir exclu l'équipementier télécoms Huawei du réseau 5G du pays.Amazon et le GCHQ n'avaient pas répondu dans l'immédiat aux demandes d'informations de l'AFP et le ministère de la Défense n'a pas commenté.