Le bénéfice opérationnel (ebita) a lui régressé d'un million d'euros (17 millions, contre 18 fin juin 2018), reflétant là aussi des revenus publicitaires moins importants, tant en radio qu'en télévision.

Durant le premier semestre 2019, la part d'audience des différentes chaînes de télévision de RTL Belgium a augmenté à 35,7% (+ 0,4%) pour son groupe-cible, c'est-à-dire les consommateurs âgés entre 18 à 54 ans. L'entreprise a également accru son avance sur les chaînes publiques, de 16,9 points de pourcentage, là où elle en avait atteint 14,0 au premier semestre de l'an dernier.

RTL-TVi, chaîne leader du marché francophone belge selon RTL Group, a réalisé une audience moyenne en prime-time de 26,5% (+ 0,3%) pour ce groupe-cible, avec une avance en la matière de 12,8 points de pourcentage sur La Une (RTBF) (contre 12,9 il y a un an) et 15,3 sur le diffuseur français TF1 (13,2 fin juin 2018).

Le groupe médiatique luxembourgeois souligne aussi les résultats de la dernière étude du Centre d'information sur les médias (CIM). Les deux radios de RTL Belgium (Bel-RTL et Radio Contact) cumulent une part d'audience combinée de 25,0% sur la période janvier-avril, contre 27,4% durant ces mêmes mois un an plus tôt.

Enfin, RTL Play, la plateforme de contenus en ligne lancée fin mars 2018, a enregistré une moyenne de 205.000 utilisateurs par mois au premier semestre, pour 7,2 millions de vidéos vues.