"La demande de spécialistes de la finance est restée stable pendant la pandémie car les tâches financières régulières ont continué", explique Els Van Der Veken, directrice chez Robert Walters. "Mais maintenant que la situation économique évolue positivement, que de nouveaux projets sont lancés et que de nouveaux investissements sont réalisés, les organisations attirent à nouveau davantage de professionnels de la finance qu'il y a un an".

Les profils les plus recherchés sont des spécialistes expérimentés dans les domaines de la comptabilité, du contrôle, du reporting et de la consolidation.

"La demande de spécialistes de la finance est restée stable pendant la pandémie car les tâches financières régulières ont continué", explique Els Van Der Veken, directrice chez Robert Walters. "Mais maintenant que la situation économique évolue positivement, que de nouveaux projets sont lancés et que de nouveaux investissements sont réalisés, les organisations attirent à nouveau davantage de professionnels de la finance qu'il y a un an". Les profils les plus recherchés sont des spécialistes expérimentés dans les domaines de la comptabilité, du contrôle, du reporting et de la consolidation.