L'appétit pour les entreprises, de petite ou moyenne taille, non cotées, est plus grand que jamais. Le dernier indice Argos (1), qui les scrute tous les trimestres dans la zone euro, affiche un niveau d'un peu plus de 10 fois le résultat brut d'exploitation (10,1 pour être précis). En 2012, les tarifs étaient presque 40% moins élevés. C'est une bonne nouvelle pour les candidats vendeurs...
...