En mars dernier, l'Agence flamande a en effet modifié le fonctionnement des feux de signalisation afin d'améliorer la sécurité sur l'autoroute A12. Cette décision a eu pour conséquence d'augmenter les temps d'attente de manière significative et les quelques modifications apportées n'ont pas eu l'effet escompté, dénonce l'association Handel en Industrie Wilrijk - Aartselaar (HIW).

"Les dégâts économiques aux entreprises augmentent", poursuit l'association. "Les clients et les livreurs ont des difficultés à atteindre les entreprises et à se déplacer d'un endroit à l'autre. Une entreprise de transport estime ainsi les coûts mensuels supplémentaires à 83.000 euros, tandis qu'une autre les évalue à 1.680 euros."

L'association plaide dès lors pour une révision de la mesure et certaines PME envisagent maintenant de porter l'affaire en justice afin de mettre la pression sur l'Agence flamande en charge des routes. Une session d'informations avec un avocat aura lieu demain/vendredi et l'intérêt pour celle-ci est à l'évidence grand, selon l'association.