Selon le Voka, 85% des entreprises ont pris les mesures nécessaires pour préserver la santé, ou sont en train de le faire. "Et 85% des entreprises qui veulent redémarrer maintenant disent que leurs collaborateurs sont prêts à le faire."

Le patron du Voka pense que le pays ne peut plus rester dans cette situation. "Une entreprise sur cinq se voit contrainte de licencier sous peu des travailleurs."

Une communication claire et rapide est nécessaire pour savoir où l'on peut reprendre le travail et où on ne peut pas, estime-t-on encore.

Selon le Voka, 85% des entreprises ont pris les mesures nécessaires pour préserver la santé, ou sont en train de le faire. "Et 85% des entreprises qui veulent redémarrer maintenant disent que leurs collaborateurs sont prêts à le faire." Le patron du Voka pense que le pays ne peut plus rester dans cette situation. "Une entreprise sur cinq se voit contrainte de licencier sous peu des travailleurs." Une communication claire et rapide est nécessaire pour savoir où l'on peut reprendre le travail et où on ne peut pas, estime-t-on encore.