"L'interopérabilité entre divers certificats de santé numériques en Europe et dans le monde est essentielle. Nous appelons à l'introduction de tels certificats numériques dès que possible, afin de permettre aux voyageurs d'affaires de se déplacer à nouveau sans restrictions en Europe, et peut-être même dans le monde", avancent les organisations.

Concernant la première demande, les voyageurs d'affaires devraient être autorisés à traverser les frontières sans quarantaine, s'ils se sont rétablis de Covid-19, s'ils sont vaccinés ou s'ils peuvent présenter un test PCR négatif récent, estiment-elles.

Tous les pays européens doivent en outre s'engager dans l'ouverture des frontières, y compris la Norvège, la Suisse et le Royaume-Uni. Il faut "agir de manière alignée pour ouvrir les frontières aux voyages d'affaires indispensables".

"L'interopérabilité entre divers certificats de santé numériques en Europe et dans le monde est essentielle. Nous appelons à l'introduction de tels certificats numériques dès que possible, afin de permettre aux voyageurs d'affaires de se déplacer à nouveau sans restrictions en Europe, et peut-être même dans le monde", avancent les organisations. Concernant la première demande, les voyageurs d'affaires devraient être autorisés à traverser les frontières sans quarantaine, s'ils se sont rétablis de Covid-19, s'ils sont vaccinés ou s'ils peuvent présenter un test PCR négatif récent, estiment-elles. Tous les pays européens doivent en outre s'engager dans l'ouverture des frontières, y compris la Norvège, la Suisse et le Royaume-Uni. Il faut "agir de manière alignée pour ouvrir les frontières aux voyages d'affaires indispensables".