Les croisières ont été durement frappées par la crise sanitaire. Depuis le 11 mars 2020, plus aucun navire de croisière n'est passé par Zeebrugge.

De nouvelles règles ont entre-temps été rédigées. Le nombre de passagers a notamment été limité. Des certificats sanitaires sont demandés, la température des passagers est prise régulièrement, le respect des bulles et un sens de circulation ont été établis à bord des embarcations. Celles-ci sont désormais équipées d'un système de ventilation adéquat, et du personnel médical supplémentaire avec possibilité de tests a été sollicité. Des espaces ont été prévus pour d'éventuel isolement ou quarantaine. Les chiffres semblent démontrer que ces mesures portent leurs fruits. Sur le 1,8 million de touristes qui a à nouveau effectué une croisière, 46 personnes ont été infectées au Covid-19.

La plupart des compagnies de croisières exigent actuellement que chaque passager et membre d'équipage soit vacciné contre le coronavirus ou dispose d'un passe sanitaire. La police de la navigation procède aux contrôles à la frontière, mais vérifie également la validité du passe et du Passenger Locator Form.

Le port de Zeebrugge devrait voir arriver encore 26 navires de croisière cette année. Mais tout dépendra des assouplissements décidés. Les autorités portuaires tablent sur une pleine reprise en 2022 et 2023, avec respectivement 148 et 106 bateaux attendus.

Les croisières ont été durement frappées par la crise sanitaire. Depuis le 11 mars 2020, plus aucun navire de croisière n'est passé par Zeebrugge. De nouvelles règles ont entre-temps été rédigées. Le nombre de passagers a notamment été limité. Des certificats sanitaires sont demandés, la température des passagers est prise régulièrement, le respect des bulles et un sens de circulation ont été établis à bord des embarcations. Celles-ci sont désormais équipées d'un système de ventilation adéquat, et du personnel médical supplémentaire avec possibilité de tests a été sollicité. Des espaces ont été prévus pour d'éventuel isolement ou quarantaine. Les chiffres semblent démontrer que ces mesures portent leurs fruits. Sur le 1,8 million de touristes qui a à nouveau effectué une croisière, 46 personnes ont été infectées au Covid-19. La plupart des compagnies de croisières exigent actuellement que chaque passager et membre d'équipage soit vacciné contre le coronavirus ou dispose d'un passe sanitaire. La police de la navigation procède aux contrôles à la frontière, mais vérifie également la validité du passe et du Passenger Locator Form. Le port de Zeebrugge devrait voir arriver encore 26 navires de croisière cette année. Mais tout dépendra des assouplissements décidés. Les autorités portuaires tablent sur une pleine reprise en 2022 et 2023, avec respectivement 148 et 106 bateaux attendus.